Le printemps se prépare …


Le soleil du we pourtant pas vraiment annoncé à fait sortir les Ttjistes un peu partout en France mais jamais vraiment loin du Jura!

Double course ce we avec le combiné au Trail des 3 Chateaux au Creusot pour Dada : 2 courses pour 1 classement !
Samedi soir 20km et dimache 36km : eh oui notre Master 2 à la forme puisqu’il se classe sur le combiné 5ème au scratch et 1master 2 avec un détour de 5 km suite à une erreur de ses adversaires !! !! Le samedi soir Daniel Georgel s’est laissé grisé par la vitesse du départ et la course ,et termine 5ème au général – 1er master 2 , les massages de sa coach privée lui ont permis de repartir le dimanche de plus belle !!avec un départ toujours aussi rapide !!

A Quingey, certains Ttjistes s’étaient donnés rdv pour le Trail du Val de Loue : Cindy Burtin -Yves Chapeau et Marc Pitton .

Marc Pitton s’est inscrit sur le 9km et se classe 51/129 en 53’24 ,

Yves Chapeau qui affectionne les courses du Doubs s’est élancé sur le 18km : il finit 42ème , parcours qu’il a trouvé magnifique mais dur puisqu’il faut être en reprise sans arrêt ,

Cindy Burtin , pour qui s’était le 1er dossard et en mode préparation de la CCC , avait choisi  le parcours du 30km avec comme  objectif  terminer en moins de 4h et c’est chose faite puisqu’elle affiche un chrono de 3h53! Heureuse de ce 1er trail avec un bémol ,une blessure au pied gauche qu espérons ne l’empêchera pas de faire les Reculées le 2avril prochain .

Dimanche autre rdv le Semi Marathon de Bourg-en-Bresse qui cette année  était championnat  de France   : la girly Véronique Tournier est allée en découdre avec la route avant de se mette au trail ! Objectif atteint en 1h36 et 9éme master sur 77 !

Enfin,Frédéric Nicaud a remis des baskets depuis 2009 ,pour son premier trail – le Trail de la Galoche dans la Loire -25km et 900m de D,ça faisait longtemps! malgré tout les sensations étaient au rdv ! Une petite centaine de coureurs et des chemins et singles sympathiques ont permis de replonger dans le passé récent mais disparu des metiers du moulinage de la soie, un parcours très accidenté avec de nombreux cours d’eau à traverser et des vues sur le mont pilat et les alpes qui sont sympathiques !