Des nouvelles des Andes avec Samuel Tourez


Avec un léger décalage horaire 😉 voici des nouvelles de notre expatrié Samuel TOUREZ ,

Samuel a participé et représenté le TTJ à l’Ultra Trail de Merida dans les Andes vénézuéliennes le 23 juillet 2016 soit 55KM et quelques 2800M D+
Merida étant à 780 kilomètres à l’ouest du lieu de résidence de Samuel ,il a fallu partir quelques jours avant la course afin de récupérer de la fatigue du trajet en voiture qui a duré 12h avec les pauses.
Vendredi 22, à 23h30, les 210 coureurs se sont retrouvés sur la place de « Las Heroinas » – Merida – afin de prendre place dans les bus qui allaient les emmener au lieu de départ (Jaji, 1780m). Après 1h30 de trajet nous arrivons enfin sur la place du village ; un check rapide du matériel obligatoire puis 2 heures d’attente avant de se lancer dans cette nouvelle aventure !!!
A 3h, le départ est donné pour 35km de montée en vue d’atteindre le lac « Albarregas » situé à 3980m. La chance est avec les coureurs car la nuit est étoilée alors que des orages ont éclatés dans l’après-midi ! A 10km, un premier contrôle puis un deuxième au km 25 avec vérification de quelques matériels obligatoires.

Malgré quelques maux de ventre, Samuel se sent bien et remonte pas mal de participants et ce jusqu’au km 35, dernier contrôle en altitude à hauteur du lac tant attendu ! Cette fois, débute la partie la plus compliquée pour lui au cours de laquelle une petite fracture du moral est apparue ; 15 km de descente annoncée comme « technique » mais qui pour son niveau était super super technique !!!!! Un layon plein de cailloux de toutes tailles en découvert pendant 8 km, pour enchainer 7 km sur ce même layon en zigzag (de 2 à 10 mètres entre chaque virage) le tout en forêt dense.

Samuel a vraiment souffert sur cette partie interminable durant laquelle au moins 30 concurrents l’ont  repris !!! Après la sortie de la verdure, c’est le dernier contrôle avant de parcourir 5 km dans les rues de la ville pour rejoindre l’arrivée ! Ça y est, c’est fait en 11 heures, sans blessures, sans ampoules !!! Après un dernier contrôle des affaires obligatoires, son arrivée est validée!!
Les résultats n’ont pas encore été donnés : juste pas mal de concurrents hors temps au km 25, d’abandons et des disqualifications (pas de russes dopés), mais manque de matériels !!
Samuel s’est rendu compte de l’importance du travail pour les descentes techniques ! Ce qui est rassurant c’est que la plupart des participants ont surnommé cette descente « la maldita » !!!!!
Tout s’est terminé par un retour tranquille à la maison après cet aller-retour de 1600 kms (pour info, la facture carburant pour ce trajet A/R s’élevé à 1.50 euros !!!! Bon il est vrai qu’une voiture peut s’échanger contre un logement !!!).